||-  Des avis pour mon histoire

 

   liste des connectés   Lancer une recherche   S'inscrire  S'identifier   Répondre à cette discussion  Créer un nouveau message

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Des avis pour mon histoire

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°36882
JBR
Je suis un garçon
Profil : Mini Môme
jbr
  1. Posté le 21/01/2015 à 13:23:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, j'ai commencer a écrire un récit et j'aimerai avoir des conseilles , des critiques ( et des compliment si vous en avez ).
Voila , il y a des erreurs, je l'ai est corrigés sur la feuille imprimée mais pas sur l'ordi donc mes corrections n'apparaîtront pas ...
Un dernière chose, dans le titre, le " ss " n'a rien avoir avec les nazi mais cela signifie navire a vapeur.
Merci a tous
JB



SS ARTIC
Il était exactement huit heures du matin quand je me réveilla. Je ne reconnu pas tout de suite ou j'étais, il faut dire que je voyageais beaucoup en ce moment et que c’était le septième hôtel ou je dormais en une seule semaine. Mais mes idées me revinrent vite et je me prépara pour descendre au petit déjeuner. J'étais le dernier a manger ce matin car cet hôtel avait la fâcheuse manie de servir les repas très tôt et le patron du restaurent était en plus très a cheval sur les horaires. Mais pour compenser, cet hôtel, le dernier ou je passais la nuit, était très luxueux pour un prix très abordable. Après m’être goinfrer de toutes sortes de bonnes choses , je salua le patron du bar ( je n'attendais rien en retour et j'eus raison car j'entendis à peine le son de sa voie ) et je partis chercher mes affaires dans ma chambre.
Je fis en sorte de ne rien oublier et je redescendis au guichet pour payer ( ce fut cet fois un homme plus agréable qui s'occupa de moi mais peu importe ) et je sortis du bâtiment avec une certaine joie assez excitante.
Le spectacle qui s'offrit à moi quand je fus sur le parvis du bâtiment ne fus pourtant un peu triste, effectivement, Liverpool était ce matin ( comme sans doute beaucoup d'autres ) plongé sous une pluie des plus déprimantes avec un ciel gris typique de l'Angleterre.
Je commença ma marche dans les rues de la grande ville, il y avait , malgré le temps, beaucoup de monde dans les rues, je passa dans un marché géant, avec toutes sortes de commerçants. Je pris quelques provisions , des légumes, des fruits, des gâteaux secs et je repris ma route. Je marcha bien une heure jusqu'à l'autre bout de la ville avant de voir enfin le panneau « port de Liverpool à cent mètres ».
Je fis accélérer ma marche et en sortant de la rue , je déboucha directement sur le quai du port. Et je le vis directement, c'était le plus grand, le plus rapide, le plus luxueux de tous les paquebots. Cela faisait des jours et des jours que je voyageais, de ville en villes juste pour le voir. Je n'aurai bien sur pas eu assez d'argent pour me payer même la pire cabine de ce géant des mers. J'avais entendu dire dans le marché qu'il partait a midi pile et je contais bien voir son départ. En attendant l'heure 'h', je fis le tour du paquebot, examina chaque flancs de l'énorme navire. Et après m’être émerveillé pendant deux bonnes heures, je vis les premiers passagers arrivés : de pauvres ouvriers qui avaient sans doutes gagné au poker, puis, un couple de riches bourgeois qui emportés avec eux des dizaines de valises, sacs, bibelots inutiles mais qui montraient leur richesse. Je vis également un instituteur qui voyageait avec ses deux fils et sa femme; il y avait toutes sorte de personnes dans le navire.
Ce dernier avait été lancé en 1850 et cela faisait maintenant quartes ans qu'il navigué de Liverpool à New York.
Je ne pu analyser chaque personnes car il y en avait de plus en plus et je fus noyer au milieu de passagers attendant pour embarquer, de leur familles qui les regardaient partir et de gens qui, comme moi, regardaient le départ.
Les minutes s'écoulèrent et il ne restait plus un passager en dehors du paquebot, toutefois, la passerelle d'embarcation n'était pas encore retirée.
Les spectateurs à ma droites étaient des gens très riches et nous avons échangez ces quelques paroles :
« Quel splendide paquebot n'est ce pas jeune homme » me dit l'un des riches, un homme grand avec des cheveux noirs et un chapeau melon.
- Je trouve aussi, il parait qu'il est luxueux, spacieux, rapide, et qu'il plaît à tout le monde.
- je voulait y venir, jeune homme, vous voyez ce bateau, c'est le plus grand du monde n'est ce pas ?
- Oui , lui répondis-je en me demandant ce qu'il allait me dire.
- Et bien je devais y monter aujourd'hui, mais comme vous le voyez, je ne l'ai pas fait.
- Et quelle en est la raison ? Lui demandais-je en me demandant si je ne minimisait pas trop dans la vie de cet inconnue.
-Et bien, me dit-il, j'ai une certaine connaissance sur les paquebots et les bateaux en général, et pas plus tard que cette nuit, je me suis rendu compte que c'était toujours les bateaux les plus gros et les plus luxueux qui faisaient naufrages. J'ai donc convaincu ce matin même ma femme et sa sœur de prendre un autre bateau plus petit.
- Mais, si je peut me permettre, ce navire vogue depuis quartes ans et il n'y a jamais eu d'incidents ! Lui dis-je avec , je l’avoue, une certaine colère, en pensant à une telle bêtise.
- C'est ce que ma femme m'a rétorquer ce matin mais le l'est convaincu tout de même.
Nous arrêtâmes de discuter car nous attendions le fameux moment du départ.
Je tourna inconsciemment ma tête vers la droite et je vis dans la poche gauche de mon ancien interlocuteur... le billet qui lui aurai servi a embarquer dans le paquebot.
Je fus pris d'une envie soudaine de lui prendre sans lui demander, et de partir au nouveau monde.
Je ne pu résister même en essayant d'oublier ce billet, et je pris finalement ce dernier avec une certaine discrétion dont je suis le spécialiste.
Je le glissa dans ma poche gauche pour être sur qu'il ne soit pas vu par le riche homme en pleine discutions avec sa femme et sa belle sœur.
Je me dis qu'il avait au moins pris la peine d'aller voir le paquebot partir...
Mais que faisais-je ? La passerelle d'embarquement allait sans doute bientôt se fermée.
Je me mis a courir le plus vite possible, le billet précieusement glissé dans ma poche.


---------------
Jb
(Publicité)
n°36883
Faufo
Profil : Môme certifié
faufo
  1. Posté le 21/01/2015 à 17:13:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je n'ai pas ta correction sous les yeux, donc je vais quand même faire la mienne...

Déjà, tu as fais pleins de fois la faute : "elle allait se ferm[s]er[/s]", à l'infinitif. Et non pas "elle allait se fermée". Quand tu as des doutes, tu replace le verbe par "mordre" et tu regarde, on dit "elle allait se mordu" ou "elle allait se mordre" ? "Elle allait se mordre", à l'infinitif, donc "elle allait se fermer".

Ensuite, il faut que tu revoies vraiment les temps.
Le passé simple de l'indicatif ou l'imparfait du subjonctif... Si tu ne maitrise pas, oublie.
Parce que "je me réveilla", c'est juste une invention de ta part, "je marcha" aussi, et ce sont loin d'être les seuls.
Remplace plutôt par l'imparfait de l'indicatif et le passé composé, ça fait tout de suite moins pompeux, surtout si tu maîtrise pas l'imparfait du subjonctif et cie, c'est une bonne idée. Et puis regarde, ça donne bien aussi :
"Il était exactement huit heures du matin lorsque j'entrouvris les paupières. Je ne reconnu pas immédiatement l'endroit où je me trouvais (il faut dire que je voyageais régulièrement ces derniers temps, et que c'était le septième hôtel dans lequel je passais ma nuit depuis le début de la semaine), mais mon esprit se remit rapidement en ordre et je me mis à ma toilette, afin de descendre prendre un petit déjeuner."
J'ai modifié à ma façon, pour te donner un autre point de vu de ton travail, mais ce n'est en aucun cas une correction hein (sauf pour la conjugaison hihi). :3
Mais par contre, tu peux pas dire "je voyageais beaucoup en ce moment", puisque quand tu dis "en ce moment", tu parle de ce moment là, maintenant si tu préfère. Mais comme ton récit est au passé, tu peux paaas.

Après, j'ai remarqué quelques erreurs d'inattention du style " Liverpool était ce matin (comme sans doute beaucoup d'autres)" (d'autres quoi, on saura jamais.) :B
Mais il suffit généralement d'une relecture ou deux pour les corriger.

Et puis aussi, quand tu parle du "couple de riches bourgeois qui emportaient avec eux des dizaines de valises, sacs, bibelots inutiles mais qui montraient leur richesse", c'est intéressant, mais c'est hypeeer direct. Essaye de trouver quelque chose d'un peu plus subtile du genre "un couple de riches bourgeois emportaient avec eux des dizaines de valises, de sacs et autres bibelots dont l'or véritable ne faisait aucun doute portés par quelques servantes". Bon, prend pas cette idée, elle est pas géniale, mais là je dis pas direct "ils montrent leur fric", mais je fais pleins d'allusions ("riches", "bourgeois", nombre important d'affaires, "or véritable", "servantes", bref, on voit bien que c'est pas l'épicier du coin qui peut se payer ça).

Enfin voilà, j'ai été un peu rapide, donc j'espère ne pas te paraître trop "impérative" haha, c'est pas du tout mon but.

Sinon, j'ai adoré la métaphore du géant des mers, ça m'a plu. :')
Et puis l'idée est loin d'être nulle, j'aime beaucoup. :3

Voilà voilà, bon courage pour la suite. c:


---------------
"We can do it !"

Yes, we can. Because women are badass.
n°36887
JBR
Je suis un garçon
Profil : Mini Môme
jbr
  1. Posté le 21/01/2015 à 21:30:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci beaucoup pour cette critique très constructive


---------------
Jb
n°36888
Faufo
Profil : Môme certifié
faufo
  1. Posté le 22/01/2015 à 13:15:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
De rien. :3

J'ai conscience que j'ai relevé plus de points négatifs que positifs, parce que j'étais pressée et que j'ai jugé préférable que tu sache où t'améliorer plutôt que de savoir où c'est bien, mais au final, il y a plus de points positifs que négatifs. :3


---------------
"We can do it !"

Yes, we can. Because women are badass.
n°36911
lucyheartf​ilia
heureuse :)
Profil : Mini Môme
lucyheartfilia
  1. Posté le 01/03/2015 à 14:17:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi j'ai pas tout lu, désolé :), mais je peux, déjà, te dire que tu met un peu trop de chose inutile qui n'ont pas vraiment d'intérêt pour le lecteur.

Et pour Faufo : C'est : comme beaucoup d'autres matins ! Perso : cela m'a paru évident mais bon ? :)


---------------
lalalaaaaaaaalalalaaaaaaaalala​lalala !!!!!....hihihi...
 Page :
1

Aller à :
 

Sujets relatifs
Avis fanfic. (fan d'Harry Potter !) Nomades, livre sur une invasion, mon histoire, avis
Donnez votre avis sur mon histoire J'écris un roman, dois-je le continuer ? Avis, conseil, critiques..
Mon livre , mon inspiration ! Vos avis ? Besoin d'un avis
Vos avis Livre que j'ai inventer et que je des avis
Avis aux dévoreurs de livres A vous de continuer l'histoire !
Plus de sujets relatifs à : Des avis pour mon histoire

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Dear You - Emily Blaine 0 23/12/2014 à 14:19:26
Vos livres préférés! 9 23/08/2015 à 15:59:23
Le journal d'Alice!!! 1 11/12/2014 à 14:47:19
Lou! 0 27/11/2014 à 20:24:39
sword art online 3 18/12/2014 à 20:05:20