||-  Rêves lucides, paralysies du sommeil et trucs chelous

 

   liste des connectés   Lancer une recherche   S'inscrire  S'identifier   Répondre à cette discussion  Créer un nouveau message

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Rêves lucides, paralysies du sommeil et trucs chelous

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°226191
Faufo
Profil : Môme certifié
faufo
  1. Posté le 01/06/2016 à 14:51:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
/!\ OUVERTURE D'ESPRIT RECOMMANDÉE /!\

Hello,
Vu l'activité du forum en ce moment, je doute d'avoir un véritable débat à ce sujet, mais qu'importe en fait.
C'est cool d'échanger à ce sujet, si vous avez déjà eu des expériences du genre n'hésitez pas à partager hein; le topic est fait pour.
Mais le je fais aussi (voire même surtout) parce que ça me permettra d'avoir un "point de ralliement" maintenant : je fait de nombreuses expériences du genre et par conséquent, je me renseigne énormément sur le sujet. Tout ce que je trouve d'intéressant et tout je pourrai le mettre là du coup, au lieu de l'oublier; ça peut toujours en intéresser d'autres. [:amnestie:1]

Je vous préviens, ça sera un topic-pavé comme je sais les faire, alors attachez vos ceintures et accrochez-vous, on part vers l'infini et l'au-delà ! [:amnestie:1]


MON EXPERIENCE (TEMOIGNAGE) :

Toute petite, je faisais des rêves et des cauchemars, des trucs de gamins et certains m'ont marquée, normal.
Mais est arrivée une époque où, durant une année si ce n'est plus (je dirai de la 4e à la 2nde mais je ne sais plus très bien), je rêvais plus. C'est à dire que je rêvais peut-être hein, mais je n'en avais jamais conscience.
C'était une période plus ou moins sombre de mon existence, on va dire ça comme ça, et j'avais la triste impression de dormir pour rien : ça ne permettait qu'à "recharger les batteries" pour mon corps en fait, mais du coup je ressentais ça comme une perte de temps et je finissais par dormir vraiment très peu, allant jusqu'à, parfois, faire des nuits de 3h à peine. Et bon, ça a l'air bête comme ça, mais accumuler les nuits où l'on n'a que très peur d'heures de sommeil bah ça fatigue, ça déprime encore plus et tout et tout. Bref, c'était la cata mais je ne m'en rendais pas vraiment compte, pour moi, je dormais juste lorsque je sentais que ça devenait un besoin vital.
Il se trouve que j'ai eu un déblocage, je ne sais pas lequel et je ne sais pas pourquoi, mais vers le début de mon année de 1ère, j'ai recommencé à rêver.
Et là, on peut dire que c'est devenu une passion : je dormais, vraiment; on ne peut pas dire que j'étais pressée d'aller au lit parce que j'ai toujours eu l'impression d'avoir des tas de trucs à faire IRL avant; mais jamais je ne rechignais pour aller me coucher : je sentais mes yeux piquer un peu et hop, je sautais dans le lit.
C'était vachement chouette parce que je faisais souvent des rêves, parfois des "rêves" assez bizarres (par ex, je me souviens avoir fait bouffer une partie de mon bras à mon père dans un rêve, et même si on pourrait plus qualifier ça de cauchemar du coup; bah il n'y avait ni douleur, ni souffrance, ni rien). Du coup on pourrait appeler ça des "rêves neutres"; peut-être que de temps en temps, j'ai vraiment fait des cauchemars mais je ne m'en souvenais pas au réveil ou alors ils n'avaient rien de vraiment terrible, avec une véritable peur comme j'avais déjà pu expérimenter étant enfant.
Bref.
Il m'est aussi arrivé de faire des rêves lucides : jamais sur commande cependant, c'était juste que sur le moment, je réalisais que je rêvais, et après j'essayais de diriger un peu le truc et tout.
C'était chouette, je me renseignais un peu sur ça mais rien de bien fou.
Il se trouve que cette année, je me suis vraiment passionnée par rapport à ça, dès que je trouvais quelque chose sur les rêves lucides ou qui s'y apparentait de près ou de loin bah je le dévorais.
Mais depuis plusieurs mois maintenant, je n'arrive plus à faire de RL (= rêves lucides). C'est à dire que c'est vachement plus rare qu'avant et quand j'y suis, bah je me "renoie" directement dans le sommeil : j'ai beau me concentrer au maximum sur ma lucidité, la laisser aller, je suis même allée jusqu'à faire apparaître une "montre à lucidité" dans mon rêve afin de régler la lucidité : stupide IRL peut-être, mais ça relève du génie IDL (In Dream Life ? [:miss clacla] ). Ca a fonctionné pour d'autres, pas pour moi. A chaque fois, je retombe dans la non-lucidité.
Ca ne m'a cependant pas empêchée de me souvenir de mes rêves au réveil ou même de vivre des expériences oniriques géniales (plusieurs fois j'ai rêvé être avec mon amoureux, c'est tout bête mais dans mes rêves, il était toujours accompagné de ce sentiment de bien-être et de joie absolu, ce genre de sentiment que l'on ne ressent presque jamais IRL, ou du moins je ne l'ai jamais ressenti aussi fort que dans les rêves).
Et puuuis, il y a quoi, quelques mois (fin janvier il me semble, vers le 25), j'ai fait ma première paralysie du sommeil.
Je la raconte pas tout de suite, elle vaut son petit pavé à elle toute seule. [:amnestie:1]
Mais bon, vite fait, pour expliquer, j'ai pas tout de suite senti la paralysie, juste les acouphènes qui devenaient vachement bruyants, en s'accroissant. J'ai même pas essayé de bouger en fait, mais j'ai rapidement compris ce que c'était puisque je m'étais déjà renseignée avant dessus (méthode WILD, tout ça [:amnestie:1] ). Et bref, j'ai eu une paralysie du sommeil sans même avoir été paralysée (je veux dire, je l'étais sûrement hein, mais j'ai pas tenté un geste...).
Et il y a quelques jours, avant-hier il me semble (mais j'oublie rapidement les dates uh), bah j'en ai fait une deuxième.


RÊVE LUCIDE :

Si vous ne vous doutez pas du tout de quoi je cause, je vous invite à jeter un coup d'oeil sur la page wikipédia sur ce sujet :
https://fr.wikipedia.org/wiki/​R%C3%AAve_lucide

"Les rêveurs lucides disent être en pleine possession de leurs facultés cognitives (c'est là le sens du mot " lucide " ) : ils sont à même de raisonner clairement, de se souvenir de leur vie de veille et d'agir à volonté - de manière réfléchie ou selon des plans d'action établis avant le sommeil. Ils n'en demeurent pas moins profondément endormis, vivant de manière intense dans un monde onirique qui semble étonnamment réel.
Parce qu'ils savent que le monde onirique est purement imaginaire, les rêveurs lucides possèdent une maîtrise tout à fait remarquable du contenu de leurs songes: ils peuvent le transformer (en faisant apparaître ou disparaître à volonté des personnages ou des objets oniriques, par exemple) et transgresser les lois physiques (voler ou transpercer la matière, par exemple), facultés qui sembleraient magiques, voire impossibles dans le monde matériel."

J'ai pas grand chose à dire de plus (pour l'instant) à ce sujet : je suis maintenant d'autant plus fascinée par la paralysie du sommeil.

Je vous recommande toutefois quelques vidéos du "top 5" sur les rêves lucides et si vous avez des expériences ou renseignements à partager sur le sujet, ils sont bien sûr les bienvenus. [:amnestie:1]

- Le top 5 des théories sur les rêves
- Le top 5 des faits impressionnants sur les rêves lucides
- Les 5 niveaux de lucidité dans un rêve lucide
- Le top 5 des techniques pour faire des rêves lucides rapidement
- Le top 5 des dangers des rêves lucides


PARALYSIE DU SOMMEIL :

Idem que pour le RL, je vous conseille de vous renseigner un peu sur la page de wikipédia qui est assez complète :

https://fr.wikipedia.org/wiki/​Paralysie_du_sommeil

"La scène se déroule dans votre chambre, au beau milieu de la nuit. Vous venez d’ouvrir les yeux, et malgré tous vos efforts, vous ne parvenez pas à bouger. Votre corps engourdi ne répond plus. Et soudain, vous sentez qu’une présence hostile vous observe au pied du lit : c’est une forme noire, humanoïde, qui s’approche maintenant de vous, et qui semble vouloir vous étouffer en exerçant une pression sur votre torse. Au prix d’un effort désespéré, vous parvenez enfin à vous libérer, mais la forme disparait au même instant. L’expérience, qui n’aura duré que quelques secondes, vous laisse dans un état de terreur et de confusion : vous venez de vivre une paralysie du sommeil."
http://www.axolot.info/?p=609

Bon, vite fait, je vous raconte ma première et ma seconde PS (= paralysie du sommeil [:amnestie:1] ) :

1- J'étais couchée sur le dos, après une journée plutôt fatiguante, j'avais d'ailleurs fait une sieste, et comme dit auparavant, je n'ai pas du tout ressenti la paralysie : je ne bougeais certes pas, mais je n'ai pas essayé. Par contre, j'ai compris que quelque chose n'allait pas quand les acouphènes ont commencés à devenir de plus en plus bruyants, toujours, à s'accroître, à défoncer les tympans, les pas des voisins, des objets qui sont posés dans la pièce d'à côté... Tous ces sons minimes qui éclatent dans ma tête. Je ressentais des vibrations, vers les jambes surtout, mais sur tout le corps, des "ondulations électriques" qui deviennent de plus en plus fortes elles aussi. Là, je commence à me dire que c'est peut-être une paralysie du sommeil, mais je ne sais pas si c'est à cause de ça où si c'était là avant sans que je n'y prête attention, mais je ressens une présence "maléfique", mais c'est comme plusieurs petits démons, trois ou quatre, un peu partout dans la pièce... Et puis je commence à léviter. La couverture au dessus de moi bouge, et littéralement, je flotte. je ne sais pas comment mais je finis par m'en sortir. J'ai vraiment eu peur, parce que c'était l'inconnu, je ne m'y attendais juste tellement pas et je ne savais pas ce que c'était au début, et même après...

2- J'étais malade (et le suis toujours uh), couchée sur le dos, j'avais fait la sieste durant tout l'après-midi. Je commence à m'endormir mais je reste consciente, et là, j'entends les acouphènes, qui s'accroissent. Là, je comprend direct ce qui arrive. J'ai les yeux mis-clos, mais encore ouverts : je n'arrive pas à les ouvrir complètement et je lutte pour ne pas les fermer. En effet, je vois une ombre, grande, dans le coin derrière ma porte. Une sorte de slenderman tout noir, en 3D. Je ne le regarde pas, je n'ose pas, je me suis rendue compte de sa présence en passant rapidement le regard sur lui, mais rien de fixe. Je regarde la lumière dans le couloir et me concentre sur l'ombre humanoïde : je n'ose pas fermer les yeux car j'ai peur qu'elle s'approche, de là, je peux la surveiller tout en la fuyant du regard.
Je tente de bouger, je me rend compte que je suis coincée dans mon corps. Paralysée. Ca m'effraie, puis je tente de me calmer en me disant que ça n'est qu'une PS, et je décide de commencer à en sortir doucement : bouger les pupilles, puis les paupières, puis les doigts, puis les bras, puis le tout... Je le tente deux, trois, quatre fois peut-être, mais à chaque fois c'est un echec à partir des doigts, qui restent immobiles.
En même temps, je surveille l'ombre tout en évitant de la voir. Et là, j'entends d'abord un bruissement de voix dans ma tête, des hommes, une femme... Je me sens vraiment skyzo. D'ailleurs, directement je me suis dit "bxrdel, j'entends des voix. je suis folle.", parce que ça venait de ma tête, vraiment.
Et puis d'un coup, par dessus toutes ces voix, une voix grave et vraiment flippante ressort, c'est celle de l'ombre dans le coin de la pièce : "REGARDE-MOI !". Finalement, j'arrive à bouger mes doigts et je m'en sors. Bref.

J'ai dû mal à parler de ça avec les gens parce que très peu sont ouverts d'esprits et même ceux qui le sont ne comprennent pas tant qu'ils ne l'ont pas vécu : je me souviens en avoir parlé avec ma mère, les larmes au bord des yeux, et elle m'a juste parlé comme si j'étais une gamine qui venait de faire un cauchemar.
Sauf que la PS est tout sauf un cauchemar :

Le corps dort, le cerveau à moitié. Ce que tu vois, entends, sent, ce sont des hallucinations : alors ok, ça n'est pas réel. Avec le recul tu t'en rend compte. Mais sur le moment, même quand tu sais que c'est une PS, tu y crois à 100%.
Après, je sais bien que ni ma mère ni potentiellement vous ne souhaitez me prendre pour une nana un peu teubé mais ça reste très frustrant et vexant quand tu décris une situation que tu as vécue et qui est soit minimisée ("oh, quel vilain cauchemar ma chérie..." ) soit maximisée ("t'es complètement folle" ).

Bref.
Et là le débat commence vraiment : la première fois, l'explication de wikipédia pour la PS m'a suffit. Je me suis dit que c'était bon, c'était ça : scientifique, chimique.
Mais après ma deuxième PS, je me suis dit que ça serait intéressant de me renseigner un peu sur l'aspect non-scientifique : c'est un phénomène connu à travers le monde et à travers les siècles, les légendes ne manquent pas.
D'ailleurs, en turc, on parle de "karabasan", littéralement "le gars noir".
Si je m'intéresse maintenant aux légendes, c'est parce que même si l'explication scientifique me plait bien, il y a quand même un truc que je trouve bizarre/pas trop clair : ok, ton cerveau se met à avoir des hallucinations pour tenter d'expliquer cette situation où tu te sens paralysée; je peux comprendre qu'on ressente tous des trucs plus ou moins semblables du coup (présence maléfique, voix, paralysie, sensation de couverture qui bouge...), c'est logique, avec ce qu'il a à sa disposition et son imagination, il te fait une sorte de cauchemar eveillé. Mais c'est une sorte de coïncidence vachement douteuse quand même, que tous ceux qui ont vécu la PS en voyant la présence décrivent Karabasan de la même façon que moi et d'autres : une grande forme humanoïde noire, comme une ombre. Au début je me disais que c'est normal qu'un grand nombre de personnes aient la "même vision" parce que c'est culturel en fait, c'est le genre de truc qui revient souvent dans les films d'horreur et inconsciemment ça prend sa place... Jusqu'à ce que je me rappelle que Karabasan n'a rien de culturel puisqu'il est "international" : on parle de lui en tous temps et en tous lieux. Et dans la Grece Antique, les films d'horreur c'était pas encore trop ça, et pourtant, Karabasan était décrit toujours de la même façon.
Et ça la science l'explique pas trop, comme le fait que plusieurs personnes vivant des paralysies du sommeil au même endroit et en même temps peuvent raconter la même chose au réveil ("La chose était assise sur moi et lui parlait à lui, elle avait des yeux rouges"; "la chose était assise sur elle et me parlait, elle avait des yeux rouges" ).

Du coup ce soir je vais tenter pour la première fois de provoquer une PS, et de lui causer un peu à Karabasan.

Mes hypothèse (hormis l'hypothèse scientifique hein) :
- C'est le diable/démon/bouh, un méchant → j'aime pas trop l'idée, rien de très original et ça m'apportera pas grand chose.
- C'est un esprit (bon/mauvais, un mort p-ê, qu'importe) → là ça serait cool parce qu'on pourrait penser sérieusement à des mondes parallèles/un au delà et ce genre de trucs, un peu moi terre à terre.
- Le "Ca" : c'est mon hypothèse, j'ai pas trop lu ça ailleurs et ça m'étonne d'ailleurs. Bref, si on croit à la théorie de Freud ça fonctionne de ouf : le "ça" est la partie de notre inconscient que l'on tente de dissimuler, c'est la partie quasi animale et très immorale. Et ça expliquerait les témoignages de certains (ex 1 : un homme entend son "ça" lui reprocher de s'être masturber sur le lit de sa mère; sauf qu'il ne l'a pas fait → fantasme ? / ex 2 → un homme rêve que son "ça" utilise une pince à trois dents pour le castrer, le genre de truc qui fait bien mal ). Et par exemple, moi, qui voit mon "ça" et refuse de l'affronter : il veut être reconnu et en a marre d'être mis de côté par le "surmoi".
Vous l'aurez compris, cette hypothèse est ma préférée. [:amnestie:1]

Bon, et si j'arrêtais de parler deux minutes et me mettais à vous écouter ? Je suis sûr que vous avez des tas d'histoires à raconter. ♥


---------------
"We can do it !"

Yes, we can. Because women are badass.
n°226192
-Kaka
Profil : Môme de Diamant
kaka41
  1. Posté le 01/06/2016 à 16:07:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'était vachement intéressant (MAIS LONG PUTAIIN FAUFO). J'ai jamais réussi à vivre une PS ni de reve lucide. Enfin j'ai eu une minuscule PS une fois, j'étais éveillée (mais j'ai pas l'impression d'acoor ete paralysée, c'etait plutôt volontaire je crois de ne pas bouger) mais complètement flippee par le bruit de pas lents qui montaient les escaliers collés à ma chambre en continu.

Sinon je connais deux personnes de mon entourage qui souffrent de violents cauchemars et de paralysies très régulières, ça a pas l'air rigolo.

Sinon je suis comme toi, dormir sans me rappeler avoir rêvé, bah je me réveille vraiment decue. Je préfère faire un cauchemar (j'aime bien la sensation) que rien.

Après c'est des trucs que j'ai racontés plein de fois (il m'arrive rien de bien nv dans ma IDL :* ) donc je vais résumer, j'ai eu une période où je faisais le même rêve de quête sans jamais trouver (le réveil était frustraaant) et des mini cauchemars que je faisais enfant.
Et ce rêve où ma grand mère est venue me dire au revoir dans un rêve. Il m'avait tellement fait du bien, genre t'as toujours ce sentiment que tu as eu durant le rêve qui te suit durant toute la matinée comme si tu l'avais vraiment vecu. Du coup, mon père ayant décédé il y a peu, je m'endormais avec un souhait qui ressemblait à une prière de lui dire au revoir dans un rêve aussi. Au final c'est arrivé, pas exactement comme je l'imaginais, dans le rêve il se réveillait de l'état de conscience dans lequel il était plongé IRL juste avant de mourir, et a repris sa vie narmol, sans cancer, sans douleur. C'était bizarre au réveil, parce que pendant quelques instants j'y ai cru, et j'ai eu du mal à me rappeler que ce n'était pas réel.

Sinon desolee j'ai un peu dévié mais je suis pas assez spéciale pour les PS donc je raconte ce que je peux mdr

Une amie (du forum d'ailleurs) elle dormait en parlant une langue étrangère qu'elle parlait pas du tout en vrai. Ça c'est un truc que j'ai jamais compris, comment ton cerveau peut connaitre une 'langue sans avoir eu de vrai contact avec :0

Et un dernier truc (c'est en vrac là) j'ai fait la sieste la plus étrange du monde l'autre fois mais à cause de substances illicites. On a pris un royal après un partiel, je marchais plus droit déjà, je rentre à 14h pour la sieste que j'avais prévue après nuit blanche de revisions. Je m'allonge, et là c'est le trou noir. Vraiment. Je suis supposée avoir dormi de 14 à 20h, mais à 20h mon cerveau se réveille (mais pas en mode réveil de sommeil, genre réveil d'une mise en veille) mais mes yeux sont déjà grands ouverts bien avant lui avec aucune sensation de repos. Comme si qqun avait figé le temps et moi avec. C'est pas chelou à expliquer scientifiquement bien sûr, mais c'est chelou à vivre xD

Pour tes hypothèses, pourquoi pas une histoire de bouche à oreille ponctuée de qq mensonges? Je sais que c'est trop terre à terre comme raisonnement mais bon. Après je crois aux esprits (pour avoir fait une colox avec un :* ) donc pourquoi pas un petit démon oui.
Message édité par -Kaka le 01/06/2016 à 16:11:22
n°226193
Magnifique​ Et Sexy
Profil : Môme d'argent
magnifique-et-sexy
  1. Posté le 01/06/2016 à 18:48:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Avant je voulais faire des rêves lucides pcq ça semblait cool mais bon ça a l'air super flippant quand même donc j'ai abandonné
Paralysie du sommeil je crois que jai jamais fait, mais j'ai déjà fait des crises d'angoisse la nuit etc donc perso jai pas trop envie de provoquer une paralysie du sommeil mdr dormir me fait déjà assez flipper
J'aime pas trop rêver, y a quelques temps je faisais tout le temps des cauchemars c'était pas agréable, puis je trouve que les rêves c'est frustrant quand même

n°226194
Undead
Profil : Môme Hors Compétition
undead
  1. Posté le 01/06/2016 à 20:34:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
au calme negro au calme

ça m'est arrivé de pas rêver pendant assez longtemps aussi ya quelques années, sinon le rêve lucide je m'en souviens très bien ça m'était arrivé quand j'étais en primaire c'était incroyable j'avais des super-pouvoirs

tain la paralysie du sommeil c'est CHAUD ma pauvre faufo, mais tu penses pas que ce serait mieux justement de fermer les yeux dans ce moment là et attendre que ça passe ? puisque tu sais très bien que c'est dans ta tête et qu'il va rien t'arriver ?

perso je pense que mon "ça" il me ferait la misère j'espère que ça m'arrivera jamais ce truc
Message édité par Undead le 01/06/2016 à 20:39:44
n°226195
Faufo
Profil : Môme certifié
faufo
  1. Posté le 03/06/2016 à 20:32:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
iHola! (← la nana qui se sent plus et se croit déjà en Espagne haha)

Bon, j'ai pensé à plein de trucs donc je vais les mettre là, je vous répond dans la deuxième partie de mon plan haha

- "The Nightmare" est un documentaire réalisé en 2015-2016, je sais plus exactement mais il est assez récent. C'est une compil des témoignages de 8 personnes qui se questionnent aussi un peu sur le sujet, 'fin j'ai bien aimé. Pas extraordinaire comme docu mais bien fait et il m'a apporté des choses (alors que c'est plutôt compliqué en fait, une fois que tu t'es bien renseigné sur la chose, la plupart des sites ne font que des vagues c/c de wikipédia, c'est nul).
- Sur la PS toujours, je vous conseille cette vidéo pas mal faite :
https://www.youtube.com/watch?​v=krAPRUDwW3k
Et une autre du même gars beaucoup plus récente (elle date d'une semaine je crois) qui témoigne de sa première PS (c'est sympa parce que j'ai l'impression que parfois, il trouve mieux les mots que moi pour décrire le truc) :
https://www.youtube.com/watch?​v=8g12u6u8HFE
- J'ai retrouvé hier, sans même le chercher en fait, un dessin que j'avais fait suite à ma première PS. J'avais même oublié l'avoir fait haha
Et c'est rigolo parce qu'il décrit bien mon état d'esprit sur le moment (les ombres, sensations...) et même après (le "sujet", la nana qui vit cette PS dans mon dessin, ça n'est pas moi, je dors jamais en soutif-culotte et ne suis pas blonde hahaha, sans doute un besoin de prendre du recul sur l'expérience en la dessinant comme si ça n'était pas moi, c'est vraiment bête vu comme ça mais ça a un fort impact psychologique et ça peut se comprendre, au final, que je crevais pas d'envie de "revivre" la scène, même à travers une représentation artistique (ou du moins, qui se le voulait haha)). Bon, j'arrête de parler, cadeau :

13340581_1790076331226223_1178760493_o


Rien de très joyeux donc. :)

- Je disais dans mon pavé/post au dessus que "olol, je vais tenter de provoquer une PS". Je vous le dit tout de suite, j'ai pas eu les burnes. J'étais bien motivée au début, et j'ai essayé le truc (il faut savoir que depuis cette PS, je dors dans le salon, du coup pour la refaire je me suis remise dans mon lit). Je me détend, suis tout ce qu'il faut faire (être sur le dos, se relaxer, concentrer son attention sur un décompte par exemple...) normal, mais j'ai des moments où je commence quand même à flipper, dans ma tête c'était un peu "yeah tout va bien, pense que t'es dans un champs avec plein de fleurs, c'est trop chouette et heeeey mxrde, c'était quoi ça ?! Pourquoi ma jambe à bougé ? Bxrdel je commence à faire une PS je suis sûre, mais qu'elle idée d'avoir voulu faire ça ! Ah non, c'est juste une crampe Faustine, keep calm. Avec des fleurs donc..." [:amnestie:1]
Et puis un moment je sens des fourmillements, tout partout, j'entends les acouphènes vraiment fort, mais c'est un peu l'entre-deux, le moment où tu sais pas si c'est parce qu'il y a vraiment pas de bruit autour et que tu te concentre sur ça ou si c'est vraiment pas normal; et puis mon coeur a commencé à battre à une vitesse, et tellement fort, il faisait trembler tout mon corps, j'étais morte de trouille, du coup je me suis levée et je suis partie dormir sur le canapé. #babtoufragile [:miss clacla]
Depuis je dors sur le canapé et j'ai redéveloppé une peur du noir. On en a tous une quand on est gosse et en grandissant, même si ça va un peu mieux, bah je sais qu'il m'arrivait toujours de pas être très à l'aise dans le noir (dans le genre j'éteins la lumière de ma chambre et cours sauter sur mon lit haha).
Bon bah là c'est pire, même en pleine journée je vois des ombres partout, des trucs inanimés qui bougent, 'fin je vois pas vraiment, mais durant un millième de seconde je crois voir la porte bouger là, mais non en fait. Bref, je paniiiiique. [:amnestie:1]

-------

Bien, je crois que j'ai tout dit héhé.
Merci d'avoir répondu, vous êtes les meilleurs :3 ♥

Kaka :
Ouiii je sais, c'était long, mais j'arrive pas à abréger, vraiment. J'ai essayé hein, j'ai même retiré des phrases et tout, mais bon, je suppose que ça n'a pas suffit hahaha
C'était pas une mini paralysie du sommeil, 'fin c'était une paralysie du sommeil tout court je pense. [:amnestie:1]
C'est pas parce que tu ne sens pas la paralysie que ça n'en est pas une, 'fin je sais pas hein, je suis pas une experte mais il suffit de regarder ma première PS, où j'avais pas non plus l'impression d'être paralysée, et le dessin que j'en ai fait. [:miss clacla]
Et elles disent quoi ces personnes ? Elles te racontent un peu ?
Ziva, fais pas ta radine de temoignages haha :D
Et t'inquiète, tu dévie pas haha, raconte ce qui te chante sérieux, tant que c'est pas trop HS ça fait vivre le topic, et là c'était plein dans le sujet donc c'est parfait. [:amnestie:1]
Tu vois, le fait de parler une langue que tu ne connais pas IRL dans tes rêves ça m'étonne même pas ça, il y a tellement de trucs qui nous dépasse, notre cerveau est juste... Wahou.
J'avais lu il y a quelques temps l'histoire d'une nana, qui vivait sa vie tranquille (je vais t'inventer un peu les langues parce que je me souviens plus du tout) mais bref, imaginons qu'elle soit française cette fille. Eh bien elle a un accident, puis traumatisme crânien ou coma (je me souviens plus bien de l'histoire haha), toujours est-il qu'en sortant, elle ne parle plus un mot de français, le comprend hein, mais répond en allemand.
En fait, après de multiples recherches il se trouve que la nourrice de la fille lui causait en allemand quand elle était gosse, et qu'il lui arrivait aussi parfois de zapper à la télé et se poser quelques minutes devant les chaînes allemandes.
Mais bref, de là à tooout mémoriser et connaître la grammaire et tous ces trucs et le ressortir comme ça après un trauma, c'est juste ouf. [:amnestie:1]
Et bon, je dévie un peu aussi du coup, mais ça se rejoint avec la fille qui parle une autre langue en dormant. Mais c'est vachement cool quand même. [:amnestie:1]
Et elle sait si c'est une langue complètement inexistante ou si c'est une langue réelle ?
Pour mon hypothèse, t'as raison, 'fin je le fourre dans l'hypothèse scientifique haha, moi je recherche les trucs un peu mystiques. [:amnestie:1]
Mais sinon yep, je pense aussi, ça ne serait pas étonnant.
Bon, t'as déjà un petit pavé pour toi toute seule, je vais pas écrire plus hein haha
Courage pour la réponse, courage. :)

M&S :
Les rêves lucides ça n'a rien de flippant, c'est juste trop cool.
Tu deviens lucide pendant un cauchemar ? Tu le transforme en rêve.
Tu deviens lucide pendant un rêve ? Tu fais en sorte qu'il soit encore meilleur !
Tu peux vivre des expériences extraordinaires, découvrir le monde onirique (genre te concentrer sur des détails qui semblent si réels !) ou même te taper la discute avec ton inconscient si ça te chante.
Et bon comme je l'ai dit au dessus, je suis une flipette aussi, j'ai abandonné l'idée de provoquer une PS. :')

Undead :
Posay haha
C'est rigolo ça aussi, comment ton inconscient peut à volonté allumer/éteindre les rêves comme ça, genre "hop, on éteint les rêves d'Adrien on rallumera ça quand il y aura un évènement marquant qui vaudra le coup, sauf qu'il s'en rendra même pas compte lui même :)))".
Pour la paralysie du sommeil maintenant ouais, je me dis que j'aurai dû fermer les yeux.
'Fin même les yeux fermés on peut avoir d'autre types d'hallu (auditives, kinesthésiques...) mais je crois que ce qui fait le plus peur reste ce que tu vois, IRL aussi (tu peux entendre un coup de feu et sentir du sang gicler sur toi par ex /instantglam/, mais ça reste toujours moins terrifique que ça plus la vision d'un cadavre en face de toi. 'Fin je trouve).
Mais sur le moment je me disais qu'il valait mieux que je surveille l'ombre, pour être sûre qu'elle s'approche pas de moi (sauf que elle l'aurait fait j'aurai pu rien faire et ça aurait été la panique haha).
Alors qu'askip, si tu ferme les yeux durant une PS et que tu te concentre assez fort tu peux transformer certaines hallus (par exemple tu flottes) en rêve lucide (bah là tu vole au dessus de ta ville oklm).
Mais après je suis pas trop d'accord avec toi sur le fait que comme c'est dans ma tête, rien ne va m'arriver : c'est le cas réellement, genre quand tu es conscient de tout et sans hallucinations. Mais c'est fréquent que "Karabasan" s'assoit sur ton torse et se mette à t'étrangler, il y a eu plein de témoignages là-dessus, où aussi castration (j'en avais parlé la dernière fois, le mec ressentait la douleur même après son réveil, sa sortie de PS tellement elle était puissante), des griffures aussi, des témoignages de viol (genre karabasan viole les femmes, c'est juste terribles pour elle parce que c'est juste dans leur tête et c'est irréel, ça ne s'est pas vraiment passé mais elles le vivent comme tel, brrrr)... Bref, la souffrance reste réelle, et autant crever je m'en balancerai dans un moment comme ça, juste pour échapper à ces mxrdes, autant souffrir ça me fait paniquer. [:amnestie:1]
Mais la prochaine fois (et que Dieu et tout le monde m'en préserve haha), bah je fermerai les yeux et penserai aux fleurs hein. ;)

Bon, bah bonne nuit hein, je crois que je vais retourner sur le canap' [:amnestie:1]
C'est terrible parce que je vois bien dans ma façon de réagir à ça que ça m'a terriblement perturbée, bien plus que je ne le montre aux autres et même à moi-même (je raconte mon expérience au calme, j'en rigole même parfois; mais je panique dès qu'il y a une ombre ou qu'il fait un peu noir, j'arrive plus à rentrer dans ma chambre de nuit, j'ai passé des heures entières ces derniers jours à me renseigner là-dessus et à en parler tout autour de moi...). C'est juste un traumatisme, ça me rappelle la fois où, au Maroc, une pxte de mon bahut m'avait agressée dans les couloirs et commencé à m'étrangler : des jours après j'étais dans un état d'angoisse aiguë, et même maintenant je m'en suis toujours pas mise de sa cxnnerie. Bref, je doute oublier mes PS facilement, et je remercie le ciel et la terre et qui le veut de les avoir faites, les deux, alors que je connaissais un minimum le principe des PS. Si je ne savais rien à ce sujet, j'aurai juste été complètement paniquée, bien plus que maintenant, et c'est dire. [:amnestie:1]


Paye ton pavé, je sais uh


---------------
"We can do it !"

Yes, we can. Because women are badass.
n°226196
Undead
Profil : Môme Hors Compétition
undead
  1. Posté le 07/06/2016 à 18:42:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
:( le trauma
COURAGE Faufo next time tu lui fais un coup de boule BIM tu t'attendais pas à ça gros con allez tire toi tu me fais pitié en + t'as peur de la lumière grosse TAP ETTE fou:{}
Message édité par Undead le 07/06/2016 à 18:42:36
n°226197
Faufo
Profil : Môme certifié
faufo
  1. Posté le 08/06/2016 à 13:07:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
OUAAAIS, GRRRR D8


---------------
"We can do it !"

Yes, we can. Because women are badass.
 Page :
1

Aller à :
 

Sujets relatifs
Croyez-vous au rêves dits ''prémonitoires'' ? Paralysie du sommeil?
Rêves lucides. C'est possible! La signification de vos Rêves ?
Raconter nos reves Rêves = y croyez vous ?
Rêves prémonitoirs rèves prémonitoirs et autres intuition
Comment interprétez-vous vos rêves ? les trucs surnaturels!
vos rêves. votre métier pour + tard ?  
Plus de sujets relatifs à : Rêves lucides, paralysies du sommeil et trucs chelous

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Pour ou contre le service millitaire 2 01/05/2016 à 15:22:30
QUI A ENVIE DE LE TAPER 9 21/04/2016 à 17:45:21
Pour ou contre la peine de mort 17 18/05/2016 à 17:11:14
Il faut s'épiler ? 20 13/01/2016 à 21:05:07
Les extraterrestres 14 23/12/2015 à 21:33:04